divers, Idées apéritif, salé

C’est parti pour des Makis !

Il y a quelques temps nous avons déguster des makis maison chez des amis. Nous qui n’aimions pas trop ça, nous nous sommes régalé !
« Mais tu en as fait pour un régiment ! On est que quatre hein… » que je disais… Et bien on leur a bien fait la fête à ces délicieuses bouchées.
De retour à la maison j’ai de suite farfouillé sur le net des p’tites recettes et j’ai confectionné mes premiers maki :)
Inquiète quant à la recherche des ingrédients, j’ai été surprise de tout trouver dans mon supermarché préféré. Pas besoin donc de courir pour satisfaire son envie de maki !
Inspirés de plusieurs recettes de la toile, mes makis sont légèrement sucrés.
La photo date de mes tous premiers makis. Avec de l’entrainement, à vrai dire dès ma deuxième tournée, j’ai réussi à bien placé mes garnitures au centre. Rien ne vaut la pratique !

makis

Ingrédients pour 4 rouleaux (2 personnes)  :

- 200 g de riz à sushis
- 270 g d’eau

- 40 ml de vinaigre de riz
- 15 g de sucre semoule
- 1/2 cuillère à café de sel
- feuilles de Nori
- pour la garniture : ce que vous voulez ! concombre, avocat, radis, saumon, poivron, lardon, salade, graines de sésame…

 

Recette  :

  • Rincez le riz : mettez le riz dans un saladier, couvrez-le d’eau froide, remuez doucement à la main, égouttez. Faites cette opération 3 fois : l’eau doit être claire.
  • Mettez le riz dans une passoire et laissez le s’égoutter 30 minutes.
  • Une fois le temps écoulé, mettez le riz et les 270g d’eau froide dans une casserole. Couvrez hermétiquement et portez à ébullition. Il ne faut pas soulever le couvercle, il faut se fier à ses oreilles ! Une fois à ébullition, baissez le feu et laissez cuire à feu doux 10 minutes. L’eau devra être toute absorbée par le riz. Retirez la casserole du feu et laissez reposer à couvert 10 minutes.
  • Pendant ce temps, mélangez dans un bol le vinaigre de riz, le sucre et le sel. Chauffez légèrement au micro onde pour faire fondre le sucre.
  • Après le temps de repos, mettez le riz dans un grand plat. Le plus grand en surface (moi j’utilise un grand plat à four)
  • Versez le mélange au vinaigre de riz et mélangez délicatement pour ne pas casser les grains de riz. Le but est de refroidir le riz, d’où l’utilité du grand plat. Si vous utilisez un saladier le riz ne va pas refroidir assez vite et va continuer de cuire.
  • Réservez à température ambiante, couvert d’un torchon.
  • Coupez les ingrédients choisis pour la garniture en bâtonnets.

Montage des makis  :

  • Vous pouvez utiliser les feuilles de Nori en entier, mais moi je préfère les makis plus petits, dont on fait une bouchée. Pour cela je coupe mes feuilles de Nori en 2.
  • Déposer une demi feuille de Nori sur le makisu (un tapis en lamelle de bambou). Les feuilles de Nori ont un côté plus brillant, il faut le mettre dessous. Pour ne pas vous mélanger ensuite pour le roulage, je vous explique comment je place ma feuille : votre makisu est composé de bambou, posez le les bambou à l’horizontale par rapport à vous. Posez votre feuille de Nori à l’horizontale aussi, au bord du makisu.
  • Prenez une cuillère de riz, et l’étaler sur la feuille de Nori. Laissez une bande de 1/1,5 cm sans riz sur toute la longueur côté intérieur du makisu) . Ne mettez pas trop épais de riz, je dirais 3/4 mm. Vous verrez que si vous mettez trop épais vous aurez plus de mal à rouler les makis. Tassez bien le riz pour une épaisseur régulière et évitez les trous.
  • Placez ensuite votre garniture dans le sens de la longueur au milieu de la bande de riz. Pensez à l’épaisseur toujours. Plus il y aura épais de riz, moins on pourra mettre de garniture et inversement. Vous trouverez votre équilibre, le dosage qui vous plaît, à la longue de faire des makis.
    Voici un petit shéma explicatif :
    shema maki
  • Roulez ensuite votre maki. Partez du côté garni pour roulez vers la bande non garnie. Maintenez en place la garniture avec vos doigts.
  • Ne roulez pas entièrement votre maki. Une fois arrivé à la bande non garnie, humidifiez la légèrement du bout des doigts sur toute la longueur.
  • Finissez alors de rouler votre maki en serrant bien.
  • Vous pouvez laisser le rouleau rond, ou lui donner une forme carré en façonnant avec le makisu.
  • Retirez le « maxi » maki du makisu.
  • Découpez le en maki, de la taille qui vous convient avec un couteau trempé au préalable dans l’eau. Mouillez votre lame entre chaque coupe, sinon le riz va coller et votre découpe ne sera pas nette.

Les makis se conservent très bien quelques jours au réfrigérateur.
Servez les accompagnés de sauce soja, classique ou sucrée.

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

2 Réponses à “C’est parti pour des Makis !”

  1. Le 24 janvier 2015 à 19:08 Marie-Claire a répondu avec... #

    Ce n’est pas trop compliqué a faire ? En tout cas c’est bien appétissant.

    • Le 24 janvier 2015 à 23:42 Cosy a répondu avec... #

      Ce n’est pas compliqué non. Il faut faire attention à la cuisson du riz, surtout bien suivre les instruction pour avoir un riz parfait, collant mais pas pâteux. Ensuite, le « roulage » vient avec la pratique. Ta première tournée ne sera pas parfaite, mais ça vient vite et c’est tellement bon !

Ajouter votre réponse

Cuisinez Malin ! |
Cuisine avec Tita |
RECETTES EN FOLIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le CoMptOir des ...
| vpddpfredandco
| Fleur de macis, une cuisine...